Home

61hR2XjZEOL._SL1500_

Ouvrage collectif dirigé par Jean-Clet Martin:

Métaphysique d’Alien” (Leo Scheer, 2014)

Voici l’introduction de ma contribution à cet ouvrage: “L’alien des aliens. Ripley et la Fonction-Etrangère”

Hors-bord. – On pense souvent l’étranger – sa position, son essence, sa singularité – sur fond d’une communauté de semblables, d’individus raccordés par quelque trait identitaire. L’étranger est alors considéré comme autre par rapport aux mêmes qui s’en distinguent, l’excluent, voire cherchent à l’exterminer. Mais la série des Alien propose une manière différente d’envisager ce rapport : ce sont les autres entre eux qui diffèrent, et parfois se rapprochent, se mêlent. Les autres, toujours et encore les autres, sans que l’identité ne soit jamais qu’un effet de bord. Au commencement, il y a le hors-bord, tous les êtres hors-bord : êtres venus d’ailleurs, mais aussi androïdes, et – qui encore ? Qui n’est pas étranger ? Quand tout s’étrange, tout ne revient-il pas finalement au même ? A moins qu’un alien des aliens ne vienne indéfiniment contrarier ce risque.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s